Visuel bannière
Légende image
De gauche à droite : Fatima, une élève, et les bénévoles Johanne, Julie et Heidy (c) Secours Catholique
Commune
Oyonnax, Bellignat
Contenu national
Thème
Accompagnement
Lien social
Migrants

Apprendre le français à Oyonnax dans la joie et la bonne humeur

Paragraphes de contenu
Ancre
0
Texte

Chaque lundi et vendredi, nos élèves sont chaleureusement accueillis par plusieurs équipes de bénévoles qui leur enseignent le français. Le lundi, Johanne, Heidy et Julie sont présentes au local du Secours Catholique à Oyonnax et reçoivent à peu près une dizaine de personnes. En même temps, à Bellignat, Catherine et Marie enseignent les élèves à l’HUDA de Bellignat et le vendredi c’est Marie, Françoise et Véronique qui assurent les cours.

Nos élèves viennent de tous les horizons : le Venezuela, l’Albanie, le Bangladesh, l’Iran, l’Afghanistan, le Kosovo, le Maroc, l’Algérie, le Soudan, le Sénégal, le Rwanda, la Russie,...

Être bénévole au Secours Catholique est une expérience unique et très enrichissante.

Ancre
0
Titre du paragraphe
Des apprenants de tous horizons et d’une grande richesse
Texte

Nos élèves ont souvent eu des parcours compliqués. Certains sont arrivés en France après de longs voyages et de sacrées aventures. Beaucoup ont quitté leur pays en espérant trouver en France une vie meilleure, mais le parcours du combattant continue.

Ils sont pour la plupart des réfugiés sans papier et vivent dans des situations précaires. Certains sont allés à l’école et ont eu la chance de faire de belles études dans leur pays d’origine. D’autres sont analphabètes et ne savent pas encore comment tenir un stylo. Mais ils partagent tous la même difficulté de ne pas pouvoir s’exprimer en français. Ceci est particulièrement inconfortable pour une personne adulte car elle se retrouve dans une situation d’infantilisation inévitable pour les actes les plus simples du quotidien dans la société.

Pourtant, à chaque cours, nos élèves sont de bonne humeur, ils ont une joie de vivre sans égal, ils gardent l’espoir et croient en leur bonne étoile. Nous avons eu quelques personnes qui ont appris le français à une vitesse record, tellement leur motivation était grande, grâce à un travail personnel acharné.

Ancre
0
Titre du paragraphe
L’apprentissage du français au Secours Catholique est bien plus qu’un cours de français
Texte

C’est un moment de convivialité, un moment chaleureux où chacun se sent bien. Pour beaucoup, il s’agit d’un tout premier contact avec des personnes de leur nouveau lieu de vie. Nous voulons qu’ils se sentent accueillis, compris et encouragés. Apprendre le français est un aspect important de l’accompagnement global que nous proposons aux personnes que nous rencontrons.

Nous avons demandé à nos élèves ce qui les motivait à venir à nos cours de français. La plupart nous ont répondu qu’ils venaient aux cours pour apprendre, mais également pour s’amuser, pour chanter, pour être ensemble et pour avoir un moment agréable. Ils nous ont également répondu qu’ils aimaient beaucoup leurs professeures car elles étaient très gentilles, sympathiques et patientes. Ils nous ont expliqué qu’ils étaient contents de venir car c’était un moment sans stress alors que dans leur quotidien, ils vivaient parfois avec beaucoup de tension.

Ancre
0
Titre du paragraphe
L'apprentissage du français se fait aussi à l'occasion d'autres actions
Image
Légende
Une partie de l'équipe de l'atelier cuisine d'Oyonnax (c) Secours Catholique
Image
Légende
Le groupe de l'atelier bricolage d'Oyonnax (c) Secours Catholique
Image
Légende
L'autre partie de l'équipe de l'atelier cuisine d'Oyonnax (c) Secours Catholique
Ancre
0
Texte
Dans la bible, Actes 20 : 35 il est écrit : « Il y a plus de bonheur à donner qu’à recevoir ». Les cours de français du Secours Catholique d’Oyonnax en sont une parfaite illustration pour tous les bénévoles.