Délégationde l’Ain

Formation Secours Catholique de l’Ain

« Sensibilisation à l’accueil de personnes en difficulté »

« Sensibilisation à l'accueil de personnes en difficulté »

publié en février 2017

Pour les bénévoles du Secours Catholique, l’accueil et l’écoute constituent une activité dont la pratique nécessite bien des questionnements. Savoir accueillir, savoir écouter ça n’est pas aussi simple.

Conscients des travers possibles et pour faire les choses au mieux, certains bénévoles ont participé à une journée de formation intitulée : « Sensibilisation à l’accueil de personnes en difficulté ».

Avec le support d’une formatrice professionnelle, les participants ont pu envisager et identifier certaines des attitudes à adopter ou à éviter lorsque l’on est en contact avec des personnes vivant dans un contexte très dur.

Pour certaines personnes, la fragilité est telle qu’il est nécessaire de porter une attention supplémentaire quant à la manière d’envisager la relation. Il faut apprendre à gérer ses émotions, et rester vigilant pour ne pas laisser celles-ci prendre le pas sur l’écoute. Ainsi, il faut essayer d’évaluer les situations sans jugement.

Certaines circonstances sont très difficiles à imaginer, et il semble impossible d’en prendre la réelle mesure sans les avoir soi-même vécues… Il est primordial d’être alors dans la plus grande disposition d’écoute, car souvent pouvoir en parler, c’est déjà en atténuer le trouble.

Chacun s’est appuyé sur ses expériences pour tenter de mettre en perspective des postures a priori évidentes, mais que tout le monde transgresse régulièrement sans en avoir idée, et même, en toute bonne foi.

Quelques phrases prononcées à la fin de cette journée illustrent le nouveau regard avec lequel les bénévoles retourneront à leurs missions : « Je suis responsable de la relation, pas du problème… », « Aider ce n’est pas maîtriser… », « Aider est une posture d’humilité. »

Une journée riche en apports mais aussi rassurante, car il est sécurisant de constater que beaucoup partagent les mêmes questionnements.

Gilles Strub

Imprimer cette page

Consulter le site national