Délégationde l’Ain

Équipe de Pont-de-Vaux

Nos artistes prennent la parole

Tous les jeudis après-midi, Christine et Véronique proposent aux personnes qui le souhaitent de venir profiter d’un instant sympa où elles peuvent exprimer leur créativité à travers la peinture d’art abstraite, l’art de l’imagination et le dessin. C’est aussi tout simplement un après-midi d’échanges en tout genre.
Nous avons eu l’occasion de recueillir le portrait de trois artistes amateurs.

Équipe de Pont-de-Vaux.

Françoise : une touche de douceur
« Quand j’étais jeune, mes parents travaillaient dans une droguerie à Pont-de-Vaux, pas très loin de l’église et en grandissant j’y ai travaillé aussi. Aujourd’hui j’ai perdu toute ma famille.
J’adore faire de la peinture sur soie et de la sarbacane. C’est ma maman qui un jour a appelé le Secours Catholique de Pont-de-Vaux car ils proposaient des activités autour de l’art. Elle m’y a inscrite pour que je puisse continuer et partager ma passion avec d’autres.
Cela fait des années que j’y suis, on s’entend bien entre nous. Je suis contente aussi parce que la fille de Christine m’épile les sourcils. »

Claudette : sage et réfléchie…
« Au cours de ma vie j’ai eu quatre enfants. J’ai eu différents emplois, dans la culture des légumes, ou dans le ménage.
J’ai une copine qui me disait souvent de venir au Secours Catholique de Pont-de-Vaux mais je ne le faisais pas. Quand elle est décédée, je me suis décidée à y aller pour voir ce que c’était et je ne regrette pas, j’ai été très bien accueillie. Là-bas j’ai rencontré une personne avec qui nous allons faire de la marche. »

Mauricette : clairement la plus bavarde !
« J’ai travaillé en famille d’accueil plus de vingt ans, ça a été une expérience très enrichissante pour moi. Maintenant j’habite à Pont-de-Vaux depuis trois ans. J’ai connu le Secours Catholique grâce à une journée portes ouvertes qu’ils avaient organisée. Je ne savais pas que le Secours Catholique était ouvert à tout le monde. Je pense que le mot catholique freine certaine personnes. Il y a eu un accueil sympathique. La première fois que j’ai participé à une de leurs activités j’étais super à l’aise. Vu que nous ne sommes qu’entre femmes nous parlons beaucoup de choses féminines. »

Pour l’équipe communication,
Aniela, Magellan et Nicolas
Secours Catholique de l’Ain

Imprimer cette page

Faites un don en ligne