Délégationde l’Ain

Témoignage

L’homme et le progrès technique

parole à Gilles... Le progrès technologique....progrès ou pas ?

et l'homme dans tout ça !

publié en novembre 2020

En 1890, devant un public admiratif, Clément Ader effectue le premier vol aérien motorisé de l’histoire, et ce, sur quelques dizaines de mètres… Dès l’automne 1914, le premier bombardement par la voie des airs s’effectue sur les hangars de Düsseldorf ; moins de trois décennies plus tard…Fort heureusement et pour notre plus grand bien, chaque nouvelle découverte n’est pas employée à des fins aussi subversives… À certaines étapes d’un progrès technique, la science nous laisse régulièrement penser que l’on ne pourrait plus, dès lors, aller beaucoup plus loin, et pourtant…

En 1971, je dois suivre mes parents qui viennent d’obtenir un emploi conjoint, dans un établissement de l’éducation nationale, au centre de Paris. Parmi les nombreux avantages liés à ces nouvelles fonctions, nous bénéficions d’un logement équipé d’un téléphone ; prérogatives d’autant plus agréables qu’elles ne nous coûtent pas le moindre centime… Comme nous pourrions en user, et même, avouons-le, en abuser, si seulement les circonstances nous permettaient de le faire… …Alors que du côté de ma mère, la famille est plutôt nombreuse, nous n’avons pourtant que rarement l’occasion de téléphoner car, tant dans la famille que dans la majorité de nos connaissances, personne ne dispose encore du téléphone… À cette époque qui n’est pas si lointaine, la logistique dans ce domaine reste limitée car la demande n’est pas exponentielle. En conséquence, les tarifs d’installation et de communication ont de quoi faire renoncer même les plus résolus à vouloir profiter de ce qui reste encore en ces temps, l’un des symboles du modernisme… Il faudra attendre encore quelques années pour que cette situation évolue, et qu’une grande partie des Français puisse être enfin équipée.

En 1994, alors que je perds mon temps dans un café de la banlieue parisienne, le discours d’un jeune gars, debout au comptoir, se met tout à coup à susciter mon intérêt… Il explique aux personnes qui l’entourent, comment, muni de son petit téléphone sans fil, il lui est possible, grâce aux satellites, de parler en direct à n’importe quelle autre personne dans le monde, pourvu que celle-ci dispose du même système que le sien. J’entends pour la première fois parler du téléphone portable… Le génie créatif de l’homme n’ayant jamais créé le moindre doute dans mon esprit, je ne mets pas une seconde en cause la véracité de ce que j’entends. Cependant, tout comme l’histoire nous l’a démontré aux prémices de l’aéronautique, je ne doute pas non plus de la propension qu’ont l’homme, sa soif de profits, et parfois même, sa folie, pour transformer une invention à priori pleine de promesses, en quelque chose d’absolument délétère pour tous… Le téléphone portable, a progressé et s’est démocratisé à une vitesse fulgurante. Les possibilités, pourtant stupéfiantes de cet appareil nous paraissent aujourd’hui presque anodines, quand on sait que n’importe quel collégien possède le sien… Si seulement nous étions capables de profiter d’une telle invention à sa juste valeur… Quand on pense à l’amalgame de génie humain que représentent les conditions nécessaires au bon fonctionnement de certaines découvertes, on ne peut qu’être consterné de la façon dérisoire, voire affligeante dont celles-ci sont souvent employées.… La plupart des outils du numérique sont à la disposition de tous, y compris des enfants. Le smartphone permet des utilisations très récréatives mais aussi très addictives, en particulier pour le jeune public. Cependant, il semble que trop peu de procédures de mises en garde ne soient effectuées, au regard des déviances que certaines utilisations impliquent régulièrement. Des images filmées sont envoyées d’un appareil à l’autre en toute liberté, parfois à des camarades de collège, y compris certaines images dégradantes pouvant incriminer d’autres élèves… Les ados ne prennent pas toujours la mesure des conséquences auxquelles, même certaines plaisanteries, peuvent potentiellement aboutir. Il y a peu de temps, le suicide d’une collégienne de 14 ans aurait dû avoir un impact vraiment plus retentissant que ce qu’il a été à ce moment là… Et si, sur des temps scolaires par exemple, on confiait à nos ados et à nos enfants, le soin de nous proposer une exploitation plus utile et plus responsable de tous ces équipements dont les applications sont si mal gérées ?... J’ai longtemps travaillé avec des jeunes et avec des enfants. J’ai toujours été surpris de la sagesse et de l’auto-questionnement dont beaucoup sont capables, pour peu que l’on veuille bien faire confiance à leur point de vue. C’est quand même de leur avenir dont il est question…

Il est vrai que la technologie cela peut être génial. Mais à quel moment va-t-on se concerter pour en faire enfin une utilisation raisonnable ?...

Gilles Strub

Imprimer cette page

Portfolio