Délégationde l’Ain

La culture pour tous

L’équipe de Bellegarde du Secours Catholique de l’Ain s’est associée à l’association Ar(t)abesques pour porter un projet d’accès à la culture.

Devant le Théâtre Jeanne d'Arc, à Bellegarde-sur-Valserine.

publié en octobre 2018

Les acteurs du projet

Ar(t)abesques est une association loi 1901 conventionnée par la ville de Bellegarde-sur-Valserine pour la programmation d’une saison culturelle professionnelle et pluridisciplinaire.
Pour accomplir cette mission la Ville lui met à disposition un lieu, le Théâtre Jeanne d’Arc, et une équipe technique. En proposant chaque année des spectacles accessibles et de qualité, Ar(t)abesques œuvre donc en faveur du développement culturel et de la sensibilisation du public au spectacle vivant. Mais Ar(t)abesques a également une mission de fédération et d’accompagnement des associations culturelles de la ville. Ce projet est porté par une équipe de bénévoles qui élaborent la programmation et assurent l’organisation générale de l’association.

Quant au Secours Catholique, il est ouvert à tous, il est riche de la diversité des parcours de vie et des convictions religieuses et philosophiques de chacun. Il agit notamment parmi les associations qui tentent d’empêcher que l’exclusion économique ne provoque l’exclusion culturelle.
Pour le Secours Catholique-Caritas France, l’enrichissement culturel est d’autant plus nécessaire qu’il est source d’épanouissement personnel et de cohésion sociale.

Les actions menées

Tout en poursuivant les rencontres hebdomadaires du samedi après-midi dans son local situé au rez-de-chaussée d’un immeuble des Hauts de Bellegarde, l’équipe du Secours Catholique s’est saisie de l’idée de s’ouvrir vers l’extérieur en s’associant à l’association Ar(t)abesques.

À l’occasion de l’un des spectacles programmé par Ar(t)abesques, dans le hall du Théâtre Jeanne d’Arc, le Secours Catholique a présenté ses actions menées à Bellegarde. Puis il a invité, dans son local, une bénévole d’Ar(t)abesques qui a présenté l’association.

De plus, un groupe du Secours Catholique a été invité à visiter le Théâtre Jeanne d’Arc, afin de mieux s’approprier le lieu et son histoire ; une visite guidée par une salariée de l’association Ar(t)abesques et par un professionnel de l’équipe technique.

Le dimanche 21 janvier, c’est un groupe d’une vingtaine de personnes du Secours Catholique qui s’est rendu au Théâtre Jeanne d’Arc pour « Rien à dire », de Léandre Ribera, spectacle plein de poésie et d’humour partagés avec les nombreux spectateurs de tous les âges présents dans la salle.
Ce spectacle avait été choisi après concertation entre Ar(t)abesques et le Secours Catholique, pour qu’il soit accessible au plus grand nombre. Également, le choix d’un spectacle le dimanche après-midi était de favoriser la présence des personnes et de leur famille. Sur le plan financier, Ar(t)abesques avait proposé des tarifs réduits pour que l’argent ne soit pas un obstacle, néanmoins une participation a été demandée à toutes les personnes du Secours Catholique.

Dans la continuité, pour le concert d’Amélie-les-crayons, l’association Ar(t)abesques avait invité le Secours Catholique à s’associer pour aider dans la préparation du repas ; quatre personnes du Secours Catholique y ont pris part. Le repas a été apprécié de toutes et tous, servi à la chanteuse et à ses musiciens, aux bénévoles d’Ar(t)abesques, ainsi qu’à l’équipe technique.
Un poster dédicacé par Amélie-les-crayons, ainsi qu’une photo avec elle, les bénévoles d’Ar(t)abesques et du Secours Catholique ont immortalisé cette soirée de partage.
À noter qu’Ar(t)abesques a offert les places du concert aux bénévoles du Secours Catholique, merci !

Enfin, pour le festival jeune public « La Marmaille se rebelle ! », trois personnes du Secours Catholique se sont inscrites parmi les bénévoles d’Ar(t)abesques pour assurer des services.

Le partenariat Ar(t)abesques - Secours Catholique sera reconduit la prochaine saison.

Imprimer cette page

Portfolio