Délégationde l’Ain

Jean-Pierre, de la rue au bénévolat au Secours Catholique

À l’occasion de la Journée mondiale des pauvres du 18 novembre 2018, et de la publication du rapport statistique annuel du Secours Catholique sur l’état de la pauvreté en France, Jean-Pierre, bénévole au Secours Catholique, nous livre son témoignage sur les ondes de RCF. Alors qu’il était à la rue, papiers volés, il a réussi à remonter la pente et aujourd’hui il est bénévole au Secours Catholique.

Jean-Pierre (au centre), bénévole au Secours Catholique.

publié en janvier 2019

En 2013, Jean-Pierre perd son travail, puis son logement. Le voilà à la rue. Il tombe malade et se retrouve dans le coma en pleine rue. Une personne mal intentionnée en profite pour lui voler ses papiers… Sans papiers, difficile d’accéder aux aides proposées par différentes structures.

Une assistante sociale l’aide à refaire ses papiers. En septembre 2014, Jean-Pierre retrouve un travail. Ses revenus lui permettent à nouveau de trouver un logement ! Il commence à remonter la pente quand, en juillet 2015, il a un accident de travail. Les dettes le rattrapent.

En 2016, une assistante sociale l’oriente vers le Secours Catholique pour une aide alimentaire. C’est bien plus qu’une aide financière qu’il y trouvera. Aujourd’hui Jean-Pierre fait « partie des murs » du Secours Catholique. Jardin, bureau élargi, plaidoyer… Ses propres mots disent si bien les choses, à vos écouteurs !

>> Écouter le témoignage de Jean-Pierre sur RCF Pays de l’Ain, dans l’émission « L’Heure aindinoise » diffusée le 15 novembre 2018 : Un témoignage édifiant qui nous montre que s’en sortir, c’est possible. Un témoignage qui nous ouvre les yeux sur l’entraide et le bénévolat qui sont de belles manières d’accompagner les personnes. Cela valorise et aide ainsi à reprendre confiance en soi et à redevenir acteur de sa vie. Un témoignage qui parle en toute simplicité du projet national du Secours Catholique.

Jean-Pierre confie dans une interview avec le journal Le Progrès : « Je ne voulais pas que de l’aide. Je voulais être utile. Le Secours Catholique m’a permis d’être bénévole. »

Imprimer cette page

Faites un don en ligne